Intégration du Cycle de la Vie

L’ICV est une méthode américaine développée par Peggy Pace dans les années 2000. Elle se développe de plus en plus en Europe auprès des thérapeutes spécialisés en psycho-traumatologie, notamment dans le milieu EMDR.

Pour mieux comprendre le fonctionnement et les apports de l’ICV, voici un petit point sur la traumatologie: 

Traumas complexes et dissociation:

Fragmentation de l’Identité
Lorsque nous vivons une situation trop difficile à intégrer (en raison de notre âge, de la violence de la situation ou par une fragilisation antérieure), l’évènement marque un arrêt dans le psychisme. L’information est alors stockée de manière dysfonctionnelle : Au lieu d’être métabolisée par l’hémisphère gauche du cerveau, responsable de la mémoire narrative, l’évènement est stocké dans l’éternel présent du cerveau droit (Francine Shapiro - EMDR). Les affects reliés à cet événement sont isolés de l’ensemble, ils gardent leur intensité et ne peuvent pas bénéficier d’expériences positives, de ressources ni même de l’information que l’événement n’a plus lieu. On dit que l’identité est fragmenté.
Toute la réalité de la personne est filtrée par les émotions, sensations physiques et croyances délétères appartenant à (aux) l’évènement(s) traumatique(s) entretenant angoisses, crises de paniques, états dépressifs, fatigues chroniques, somatisations diverses…
L’ICV permet d’unifier la personne en intégrant ces aspects fragmentés au reste de la mémoire narrative via un processus interconnecté en parallèle 

L’impact de l’enfance précoce sur l’intégration des événements
Des études récentes mettent en évidence le rôle de la petite enfance comme construction de sécurité de base, facteur premier de résilience. De 0 à 3 ans le cerveau est encore très immature et se développe. Tout événement traumatique ou contexte insécure engendre une altération de la régulation cérébrale et corporelle, mettant en place des schémas de survie au détriment du fonctionnement cohérent initial.
Il est également démontré l’impact du système d’attachement de la figure référante principale (souvent la mère): toutes carences affectives et/ou traumas non résolus de la mère vont influencer le développement de la sécurité de base de l’enfant et donc sa capacité à intégrer les événements qui se présenteront à lui. Le trauma nait de l’incapacité à intégrer l’événement et non de l’évènement lui même. (Dans un cadre sécure et bienveillant l’événement peut être raconté et intégré)


Intégration du Cycle de la Vie

Thérapie d’intégration des traumatismes et de soin des carences précoces

 

L’outil original de la Ligne du Temps
La ligne du temps est une liste de souvenirs du patient, un par an, lu par un thérapeute accordé : il adapte le rythme et autres interventions en fonction de la régulation émotionnelle et de l’intégration du patient. (Un thérapeute ICV est un thérapeute qui a lui même résorbé ses états dissociatif et troubles d’attachement via un processus en ICV). 
Après chaque passage de la lecture de la Ligne du Temps chaque événement est de plus en plus ressenti comme appartenant au passé. Les fragments traumatiques s’intègrent dans le récit autobiographique amenant plus de présence et de solidité sans confrontation directe avec les traumatismes qui ne sont que brièvement évoqués afin d’être reliés à l’ensemble du réseau neuronal intégrant la conscience du présent.

Un processus interconnecté en parallèle
Couramment le traitement des pathologies liées aux traumatismes complexes se déroule en plusieurs phases: une phase importante de stabilisation avant la phase de confrontation au trauma puis une phase intégrative et de reconstruction.
L’ICV conçoit et accompagne la symptomatologie de façon globale: Elle intègre un regard pointu sur les états dissociatifs (la manière dont la personne se coupe de ses ressentis) et le rôle de la structure interne de base (mise en place les trois premières années de la vie). 
Elle fonctionne plutôt selon l’analogie des différentes couches de l’oignon. Chaque couche représente un degré d’intégration neuronnale. La ligne du temps permet de consolider et de détraumatiser le patient en douceur. Le processus évolue vers le coeur de la problématique selon la consolidation grandissante du patient. S’en suit une prise de recul sur sa propre vie, une meilleure estime de soi, une amélioration des états anxio-depressifs et autres troubles post-traumatique

Un événement traumatique récent peut être vu comme la dernière couche de l’oignon. Une à trois séances permettent une résorption du trouble du stress post-traumatique. En revanche, il arrive que l’événement résonne avec des carences ou traumatismes passés et nécessite un accompagnement plus poussé.

Consolidation du Soi et réparation d’attachement
L’ICV intègre un protocole d’accordage qui permet au patient de revivre ses états bébés en présence d’un adulte bienveillant et accordé et de les relier dans le temps grâce à la Ligne du Temps. A travers cet accompagnement le patient construit en lui la sécurité de base qui lui fait défaut et chemine vers le coeur de l’oignon: les états d’insécurité précoce sont intégrés et participent grandement à la construction d’une carte interne cohérente (appelé le Soi Central en ICV).
Sur cette base solide des interactions avec des états du moi précoces permettent de résorber les ruptures d’attachement et autres traumas précoces. C’est une libération profonde sur laquelle se fonde une vitalité et joie de vivre retrouvées, une capacité à s’aimer et à aimer.

 

Documents pour en savoir plus sur l’ICV :

Plusieurs présentations par Elise Castonguay, sur YouTube.

Présentation de l’ICV par le Dr Catherine Clément et Joanna Smith à l’occasion de la parution de l’ouvrage Pratiquer l’ICV chez Dunod : https://www.youtube.com/watch?v=Mipl5l8WZP4

Présentation en anglais par Peggy Pace, la créatrice de l’ICV : https://www.youtube.com/watch?v=njzch73SyS8&feature=youtu.be

Un article de presse sur le site de l’Express.

Une interview sur la mémoire précoce et son traitement, sur FaceBook Dunod Bien-être.

La page Wikipédia qui lui est consacrée.

                                 ___________________________________________________

 Bibliographie:

 Psychotrauma: 

  • ICV :
  • Pratiquer l’Intégration du Cycle de la Vie - Peggy Pace
  • Stratégies thérapeutiques de l’Intégration du Cycle de la Vie - Cathy Thorpe
  • Applications cliniques de l'ICV - sous la direction de Joanna Smith
  • Psychothérapie de la dissociation et du trauma - sous la direction de Joanna Smith
  • A la rencontre de son bébé intérieur - Joanna Smith

 

  • Hypnose, EMDR, EFT... les nouveaux chemins de la guérison : soigner le corps et le psychisme par la représentation et le mouvement - Corinne Van Loey 
  • Psychothérapie des traumatisées complexes: une approche intégrative basée sur la théorie des états du Moi et des techniques Hypno-imaginatives - Olivier Piedfort-Marin
  • Des yeux pour guérir: EMDR : la thérapie pour surmonter l'angoisse, le stress et les traumatismes - Francine Shapiro
  • Dépasser le passé: Se libérer des souvenirs traumatisants avec l’EMDR - Francine Shapiro
  • Réveiller le Tigre: Guérir le traumatisme - Peter Levine

 

Théorie de l’attachement, Neurosciences affectives et besoins de l’enfant: 

 

  • La mère suffisamment bonne - Donald Winnicott 
  • La relation parent nourrisson - Donald Winnicott 
  • De chair et d’ame - Boris Cyrulnik
  • À chacun son cerveau: Plasticité neuronale et inconscient - F.Ansermet et P. Magistretti
  • Pour une enfance Heureuse - Catherine Gueguen
  • J’ai tout essayer - Isabelle Filiozat
  • Mon bébé comprend tout - Aletha Solter
  • Parents efficaces - Thomas Gordon
  • Eduquer sans punir - Thomas Gordon
  • Qui-veut jouer avec moi? - Larry Cohen